Les fakes de LoBo
– l'actualité satirique en images
Crise

avec John Travolta, Valérie Newton-Weiler…

Quand vient la fin de l’été, il faut alors tout quitter, oublier les tendres roucoulades dans la suite René Coty du  Fort de Bregançon, la peau dorée et veloutée de Valérie que le soleil dardait de ses rayons lumineux (NdlR : ce qui changeait de la pluie sur les Champs Elysées), la tranquille quiétude des vagues s’échouant sur le rivage de la petite crique privée du Fort sous l’oeil inquiet des gardes du corps et avide des paparazzis, les petits jaunes en terrasse entourés par les touristes hollandais intrigués, les petites emplettes en toute discrétion dans les commerces de proximité, les marchés nocturnes où tous les produits d’artisanat local sont estampillés made in China, les interminables apéros-barbecues avec les voisins, les bucoliques voyages en TGV avec la tête de Valérie sur l’épaule…

Qu’il est loin ce temps désormais… Le retour à la réalité est d’autant plus dur que la Crise est là, que sournoise, elle rôde et n’a pas pris de vacances et se fout de son bronzage, elle ! Un peu comme Angela Merkel qu’on a finalement peu vue se prélassant en bikini sur les plages de la mer Baltique.

Comment François va réussir à gérer ce difficile retour à la réalité ? Va-t-il réussir à remonter dans les sondages ? Combien de temps Valérie va-t-elle garder son tein halé ?

 

 

Alors que la canicule avait eu raison de l’été 2003 de Jacques Chirac de par son inaction, il semblerait que la Crise ait le même effet sur

 

Prête à bondir sur François, à lui ternir ses premiers jours à la tête del’Etat

 

Commenter